LIPOSUCCION OU LIPOASPIRATION DU COU

La liposuccion ou lipoaspiration du cou aspire la graisse superficielle située dans le cou.

C’ est une technique chirurgicale rapide, efficace et sans risque majeur.

Elle se calque à la liposuccion plus générale que chacun connaît, mais les quantités de graisse aspirées sont moindres, de 50 à 150 mL  selon les patient(e)s.

 Quelles sont les bonnes indications pour la liposuccion ?

Toute personne présentant une lipomérie localisée, c’est-à-dire l’accumulation dans une zone bien délimitée, de graisse accessible à un instrument type canule. On procédera alors, même jeune, à une lipoaspiration du cou dès lors que l’examen clinique constate un excès de graisse au niveau du cou.

On évitera d’opérer les gens ayant leur poids fluctuant. On sera attentifs à l’absence de trouble endocrinien. De même, on évitera cette chirurgie sur une peau très distendue, ou si le patient présente des oedèmes ou de la rétention d’eau.

Liposuccion ou lipoaspiration du cou à Livry Gargan en Seine saint Denis - Dr Wycisk

 

 Comment ça marche?

On indique cette intervention dès lors qu’il existe un surplus de graisse localisée, avec un potentiel de rétraction cutanée satisfaisant. On réalisera le geste seul, ou on l’associera à un geste sur les muscles du cou ( muscles platysmas) et sur la peau ( résection cutanée) s’il existe une perte trop importante d’élasticité de la peau.

La lipoaspiration peut également être réalisée avec une génioplastie, qui sera alors sublimée. En effet, la génioplastie va retendre les parties molles du cou, mais parfois , il existe une telle poche de graisse que seule la lipoaspiration permettra de l’effacer complètement.

Il ne faut pas hésiter à indiquer cette intervention douce et indolore, d’autant que le patient sera opéré au bloc opératoire pour une autre intervention. Elle n’engendrera pas beaucoup plus de temps d’anesthésie, et ne contre-indique pas les autres chirurgies.

Déroulement de l’intervention

Idéalement sous une courte anesthésie générale pour ma part, plus rarement sous anesthésie locale ( pour obtenir une liposuccion efficace, l’anesthésie locale peut être inconfortable pour le patient), on introduit une canule mousse sous la peau qui va tunneliser la peau trop grasse.

On aspire alors la graisse après avoir infiltré la zone concernée, c’est ce qu’on appelle la lipoaspiration tumescente. On transforme une graisse dure en graisse molle, qu’on peut alors aspirer.

Pour aborder la zone, une incision ou plusieurs incisions punctiformes sont réalisées, dans les plis naturels du cou, et invisibles par la suite.

La sortie se fait le jour même, dans le cadre de l’ambulatoire.

LES SUITES POST-OPÉRATOIRES :

Cette intervention est indolore, et marquée en revanche par la présence de bleus dans la zone du cou.

Les complications :

Elles sont rares, et des paralysies faciales transitoires sont décrites dans la littérature, exceptionnellement définitives.

Il faudra porter pendant une semaine ( jour et nuit) une contention type cagoule pour aider à la rétraction de la peau du cou, et pendant plusieurs semaines la nuit.

A distance, on peut voir une peau insuffisamment distendue si l’indication n’a pas été bien portée.

Résultats

On obtiendra un résultat définitif aux alentours du 3ème mois.

Prix de procédure

Voir onglet TARIFS

 Votre avis compte

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

3 votes
Moyennes : 3,33 sur 5
Loading...

Les consultations

Prendre rendez-vous